Leon Thomas "A Song For The Soul #13"



Fin des années soixante, à New York, Leon Thomas et Pharoah Sanders collaborent assidument et gravent quelques indispensables musiques pleines de liberté, de spiritualité et de conscience politique.

Malcolm’s gone a été enregistré en public un soir d’octobre 1969 : l’évocation d’un Malcolm X quasi christique par Leon Thomas et ses vocalises particulières, le saxophone tenor de Pharoah Sanders qui hurle sa tristesse, et cette "âme" africaine qui semble habiter tout le morceau.

"Il faut reconnaître tout être humain, sans chercher à savoir s’il est blanc, noir,basané, ou rouge ; lorsque l’on envisage l’humanité comme une seule famille, il ne peut être question d’intégration ni de mariage inter-racial."


Le 17 avril 2011, par Jerome

Archives

Good Morning "Ouais"

"Être dilettante, c’est savoir sortir de soi, non peut-être pour servir ses frères humains, mais pour agrandir et varier sa propre vie, pour avoir, au bout du compte, (...)

Lire l'article


Dedekind Cut "We live inside a dream"
Josh T. Pearson "Rasé mais pas rasoir"
"A song for the soul (#52)"
Sparklehorse "A song for the soul (#51)"

NOTRE SELECTION