Spectrum "A song for the soul #2"


"This... is... the... end... this... is... the... end... this... is... the... end..."

Sonic Boom a toujours revendiqué un usage de drogues afin, entre autres, d’altérer sa perception de la musique. Plutôt intense d’ailleurs l’usage de drogues en 1996/1997 avec le troisième album de Spectrum, le trés barré Forever Alien.

The end, dernier morceau du disque, traduirait avec finesse les différents stades et effets suite à la prise d’une substance opiacée : le morceau décolle, flotte puis redescend tout en douceur. C’est également l’archétype du concept d’hypno-monotony si cher à l’ancien Spacemen 3.

La bande son idéale d’une campagne pro-drogue.


Le 24 octobre 2009, par Boog

Spectrum

08 novembre@Rockstore - Montpellier

Archives

Joey Purp "A song for the soul (#54)"

Rapper originaire de Chicago, Joey Purp sort son premier album officiel Quarterthing après une paire de mixtapes. Ce disque est fou, génial, intelligent, addictif. (...)

Lire l'article


Spiritualized "A song for the soul (#53)"
Fog Lake "Novocaïne "
Good Morning "Ouais"
Dedekind Cut "We live inside a dream"

NOTRE SELECTION