Spectrum "A song for the soul #2"


"This... is... the... end... this... is... the... end... this... is... the... end..."

Sonic Boom a toujours revendiqué un usage de drogues afin, entre autres, d’altérer sa perception de la musique. Plutôt intense d’ailleurs l’usage de drogues en 1996/1997 avec le troisième album de Spectrum, le trés barré Forever Alien.

The end, dernier morceau du disque, traduirait avec finesse les différents stades et effets suite à la prise d’une substance opiacée : le morceau décolle, flotte puis redescend tout en douceur. C’est également l’archétype du concept d’hypno-monotony si cher à l’ancien Spacemen 3.

La bande son idéale d’une campagne pro-drogue.


Le 24 octobre 2009, par Boog

Spectrum

08 novembre@Rockstore - Montpellier

Archives

Good Morning "Ouais"

"Être dilettante, c’est savoir sortir de soi, non peut-être pour servir ses frères humains, mais pour agrandir et varier sa propre vie, pour avoir, au bout du compte, (...)

Lire l'article


Dedekind Cut "We live inside a dream"
Josh T. Pearson "Rasé mais pas rasoir"
"A song for the soul (#52)"
Sparklehorse "A song for the soul (#51)"

NOTRE SELECTION