Dr John "A song for the soul #26"



"They call me, Dr. John, The Night Tripper Got my sizzling Gris-Gris in my hand Day trippin’ up, back down by you I’m the last of the best They call me the Gris-Gris man Got many clients Come from miles around Running down my prescription I got my medicine, to cure all your ills I got remedies of every description"

Morceau d’ouverture de Gris-Gris , premier album de Malcolm Rebennack aka le docteur jaune en 1968, Gris-gris Gumbo Ya Ya est moite comme un bayou du Mississippi. Complétement halluciné par les diverses drogues qu’il consomme comme des m&m’s alors, Dr John propose une sorte de blues cramé et trippé en jouant de la stéréo comme DSK avec sa bite. La voix, fracassée et magnifique, survole une partie musicale hantée et torpe tout aussi déglingée. Une écoute attentive (de préference au casque) confirmera tout le pouvoir intoxiquant de cet immense titre d’un non moins énorme et bizarre album.


Le 26 septembre 2013, par Boog

Dr John

Voodoo, acides, putes et proxènètes

Archives

Royal Blood "Méchanceté gratuite"

En prévision des festivals à venir, je révise les groupes qui sont passés sous mon radar. Royal Blood, donc. Doux Jésus c’est tellement nul, fade, ringard. Je n’arrive pas (...)

Lire l'article


This Is Not A Love Song 2017 "Indie Music Festival – Nîmes, Paloma - Du 09 au 11 juin 2017"
Angelo De Augustine "Swim it to the moon"
Radio Clapas "Emission #23 (13/06/2017)"
Radio Clapas "Emission #22 (30/05/2017)"

NOTRE SELECTION