Slowdive "A song for the soul #4"


En 1991, l’Angleterre regorge de talents. Chris Waddle qui fait le bonheur de l’OM, pendant que d’autres font de la musique. La scène shoegaze propose une disque par semaine et Slowdive ont la mauvaise idée de ne pas sortir leur meilleur album tout de suite. Just for a day ne parvient pas à convaincre la critique, très injustement d’ailleurs. L’OM perdra en finale, et Chris Waddle va se barrer.

En 1993, la britpop ne va pas tarder à exploser et Slowdive sortent leur premier chef d’oeuvre Souvlaki... Mauvais timing. L’OM gagne en finale, mais Chris Waddle n’est plus là.

Slowdive apportent leur touche mélodique aux saturations habituelles, et surtout deux voix douloureuses au service de textes irréprochables. Carton plein.


Le 7 novembre 2009, par Pierre

Archives

Royal Blood "Méchanceté gratuite"

En prévision des festivals à venir, je révise les groupes qui sont passés sous mon radar. Royal Blood, donc. Doux Jésus c’est tellement nul, fade, ringard. Je n’arrive pas (...)

Lire l'article


This Is Not A Love Song 2017 "Indie Music Festival – Nîmes, Paloma - Du 09 au 11 juin 2017"
Angelo De Augustine "Swim it to the moon"
Radio Clapas "Emission #23 (13/06/2017)"
Radio Clapas "Emission #22 (30/05/2017)"

NOTRE SELECTION