Eola "A song for the soul (#43)"


Ce morceau est incroyable. Un monument de pop à l’arrache, de DIY extrémiste , de hit dégueulasse et pas fréquentable qui restera à jamais méconnu.

Eola est le projet de Edwin M.White, américain installé à Montréal et qui décrit sa musique de "Choral-bluesy". C’est crade, barré, ça sent pas très bon et pourtant on y est parfaitement bien tellement c’est bluffant, singulier et intègre au possible.

Market est extrait de Deos Gracias , édité puis réédité en cassette en 2011 et 2012. La vidéo qui l’accompagne est absolument tordante et folle. Elle retranscris une sorte d’idéal qui se caractériserait par l’expression "J’en ai plus rien à foutre".

Génie.


Le 25 août 2016, par Boog

Eola

A song for the soul (#43)

Archives

Good Morning "Ouais"

"Être dilettante, c’est savoir sortir de soi, non peut-être pour servir ses frères humains, mais pour agrandir et varier sa propre vie, pour avoir, au bout du compte, (...)

Lire l'article


Dedekind Cut "We live inside a dream"
Josh T. Pearson "Rasé mais pas rasoir"
"A song for the soul (#52)"
Sparklehorse "A song for the soul (#51)"

NOTRE SELECTION