Joey Purp "A song for the soul (#54)"


Rapper originaire de Chicago, Joey Purp sort son premier album officiel Quarterthing après une paire de mixtapes. Ce disque est fou, génial, intelligent, addictif. Il défonce absolument tout. Et surtout les gros branlos qui se la pètent alors qu’ils devraient absolument pas vu la gueule de leurs tatouages pourris, de leurs lyrics insipides, de leurs prises de risque qui se limitent à rouler des spliffs de weed synthétique en portant les lunettes de Starsky juste après une séance de street workout couplée à une interminable série de selfies en faisant des gestes et des signes chelous. Quelque part entre le lascar auto-caricaturé de base et un employé anciennement COTOREP. Bref.

La seconde partie de cet album (un des tous meilleurs de cette année assurément) débute par 2012 , super track à la mélodie entêtante et minimaliste, une voix salie par un filtre laissant la part belle à un flow abondant et intense, et un beat lent et décomposé très lo-fi dans son genre. Parfait.


Le 28 septembre 2018, par Boog

Archives

"Top it to the moon 2018"

"Comment diable un homme peut-il se réjouir d’être réveillé à 6h30 du matin par une alarme, bondir hors de son lit, avaler sans plaisir une tartine, chier, pisser, se (...)

Lire l'article


Radio Clapas "Emission du 05/12/2018"
Radio Clapas "Emission du 28/11/2018"
Radio Clapas "Emission du 21/11/2018"
Radio Clapas "Emission du 14/11/2018"

NOTRE SELECTION