Robert Wyatt "A Song For The Soul #9"



En 1991, Robert Wyatt enregistre quasiment seul chez lui Dondestan , album magique et minimaliste. Le deuxième titre du disque, The Sight of the Wind, met en musique un poème magnifique de surréalisme écrit par sa femme. Une multitudes de nappes de claviers, des bandes à l’envers, quelques notes de piano et toujours cette voix si frileuse mais désarmante d’émotion, ce morceau réconcilie mélancolie et étrangeté de la manière la plus lunaire qui soit.

Sublime.


Le 6 août 2010, par Boog

Archives

Good Morning "Ouais"

"Être dilettante, c’est savoir sortir de soi, non peut-être pour servir ses frères humains, mais pour agrandir et varier sa propre vie, pour avoir, au bout du compte, (...)

Lire l'article


Dedekind Cut "We live inside a dream"
Josh T. Pearson "Rasé mais pas rasoir"
"A song for the soul (#52)"
Sparklehorse "A song for the soul (#51)"

NOTRE SELECTION