Crocodiles "Crocodiles au Rockstore"

Label :


Jeudi 17 Mars 2011
20h // 10/12 euros

Crocodiles fait partie de ces groupes à qui certains aiment bien chercher des noises. Chez Rock it, certainement pas.

Alors ok, ils usent, s’inspirent et s’imbibent des fondamentaux d’un rock que l’on qualifie paresseusement de "classique" (riffs d’accords majeurs efficaces, mélodies et structures simples, ambiguïté sexuelle de l’interprétation). Mais ils y croient à fond et le font parfaitement à leur manière. A l’instar de Jason Pierce et Sonic Boom ( le tryptique Spacemen 3 / Spritualized / Spectrum dans sa globalité), des frangins écossais Jim et William Reid ( JAMC ) ou encore de la paire Vega/Rev et leur historique Suicide .

En très nette et constante progression , ils ont sorti en début d’automne 2010 un très fameux second album, Sleep Forever, successeur de Summer of Hate paru en 2009, tous deux chez Fat Possum . Soient 8 titres excellents et inspirés, remarquablement mis en son par James Ford , producteur de Simian Mobile Disco, selon la volonté du groupe.

Cet album se révèle au fur et à mesure des écoutes pour finir par ne plus décoller de la platine tant la qualité intrinsèque de leur musique en impose.

Drogue, frustration, filles rêvées sont les thèmes abordés dans ce disque qui me fait irrémédiablement penser à 2 autres grands "second album" : Darklands des déjà cités Jesus and Mary Chain et Congratulations de MGMT . Et pas strictement d’un point de vue musical. L’esprit et l’approche "idéologique" en sont très proches : rien à foutre des attentes extérieures, ils vont où ils veulent aller et surtout avec des idées terribles plein les poches.

Excellente réputation sur scène (j’ai visionné quelques extraits de concerts, je confirme), ils seront de passage à Montpellier le 17 mars au Rockstore pour un concert plein de promesses : un chanteur ( Brandon Welchez ) charismatique à ray-ban sosie d’un Bob Dylan juvénile qui alterne déhanchements épileptiques et évocateurs avec une attitude pleine d’arrogance maitrisée (ce n’est pas péjoratif, au contraire), un guitariste ( Charles Rowell ) concentré maltraitant ses sons et effets, une base rythmique mixte solide, sobre et efficace à souhait et une claviériste au service de la musique devraient enthousiasmer la salle dans laquelle une cadillac encastrée dans le mur prône à l’entrée.

La preuve avec cette version live de Mirrors pour insound.com :

Rockstore - 20 rue de Verdun - 34000 Montpellier

Prix : 10/12€

Avec Leo The Last en première partie.


Le 17 mars 2011, par Boog

Archives

Radio Clapas "Emission #19 (Jiro Ishikawa)"

Invité : Jiro Ishikawa & Reno Leplat-Torti Tracklist : 1. The Mops - Asamade Atenai 2. The Roosters - doshiyomonai koi no uta 3. The Tempters – WASURE EMU KIMI (...)

Lire l'article


Radio Clapas "Emission #18 (25/04/2017)"
Radio Clapas "Emission #17 (11/04/2017)"
Radio Clapas "Emission #16 (28/03/2017)"
Radio Clapas "Emission #15 (14/03/2017)"

NOTRE SELECTION