Sage Taylor "Des trombes"

Label : Pronounce


La pluie, toujours la pluie.

A l’instar de Endless Fall, dernier album de Loscil, celle ci est un élément prédominant des textures sonores toutes en suggestion de Raintime, premier Lp de Sage Taylor, installé à Portland dans l’Oregon, région plutôt abondamment arrosée.

Album conceptuel par excellence long de 75 minutes, celui ci, outre les averses et orages à répétition qui servent de liaison entre les 11 plages, se compose de sonorités ambient chères à un certain Brian Eno et la comparaison, certes flatteuse, est toutefois évidente. Des esquisses de piano lointains et réverbérés se mélangent à des nappes synthétiques superbes de présence discrète et des motifs mélodiques répétitifs et mélancoliques particulièrement évocateurs.

Tiré à 100 exemplaires sur le label Pronounce records, Raintime est une belle réussite en matière de retranscription de spleen et de calme absolu. Parfois quelques notes de guitares minimalistes viennent saupoudrer les ambiances et les drones de Sage Taylor. Ce dernier s’était déjà fait remarqué sur quelques rares et obscures compilations avec des titres semblables mais tout aussi personnel.

Un formidable test à la résistance de votre parapluie.


Le 22 mai 2010, par Boog

Sage Taylor

Des trombes

Archives

Royal Blood "Méchanceté gratuite"

En prévision des festivals à venir, je révise les groupes qui sont passés sous mon radar. Royal Blood, donc. Doux Jésus c’est tellement nul, fade, ringard. Je n’arrive pas (...)

Lire l'article


This Is Not A Love Song 2017 "Indie Music Festival – Nîmes, Paloma - Du 09 au 11 juin 2017"
Angelo De Augustine "Swim it to the moon"
Radio Clapas "Emission #23 (13/06/2017)"
Radio Clapas "Emission #22 (30/05/2017)"

NOTRE SELECTION