The Sufis "Esrever dna srats"

Label : Ample Play


Ca pourrait être ça :
- "le meilleur album de Syd Barrett depuis sa mort."
- "c’est cool, John Lennon réécrit enfin des bons morceaux."
- "ça faisait longtemps qu’on avait pas entendu Brian Jones aussi en forme." Mais pas vraiment.

Un jour ici, on vous avait causé de The Paperhead (). Et bien The Sufis sont en quelque sorte leurs cousins et font la même fixette sur le triptyque d’années 1966/1967/1968. Avant et après ils s’en branlent comme de leur premier joint, pour eux, ça sert à rien.

Alors oui, effectivement, ils torpillent les caves des trois mecs cités plus haut sans aucune retenue mais sans vandalisme gratuit non plus : c’est pas des sauvageons (JPC spirit) mais plutôt des receleurs super sélectifs quant à leur butin et conscients de sa valeur.

C’est sûr également, ils n’inventent rien, usent et abusent des gimmicks propres aux disques de cette période et ne collent pas vraiment avec le revival de regardeurs de chaussures qui déborde dans tous les coins et n’importe comment.

Mais ils font leur truc avec beaucoup de sincérité et de talent. Ils font pas semblant ou en aucun cas se la racontent. Ce sont d’excellents artisans avec un réel savoir faire. Des compagnons, quoi.

Leur premier album, sans titre, sort chez Ample Play et se compose de 10 titres à peu prés partagés entre pop songs acidulés et trip psychédéliques. A l’ancienne, je vous dis.


Le 24 août 2012, par Boog

The Sufis

Esrever dna srats

Archives

Radio Clapas "Emission #29 (10/10/2017)"

Invité : Boog Tracklist : 1. Timber Timbre - Hot Dreams 2. Beach Fossils - Sugar 3. Froth - Passing thing 4. The Liminanas feat. Anton Newcombe - Istanbul is (...)

Lire l'article


Radio Clapas "Emission #28 (26/09/2017)"
Radio Clapas "Emission #27 (12/09/2017)"
Talk Talk "Effacement total"
Les Thugs "A song for the soul (#47)"

NOTRE SELECTION