How To Dress Well "Flow de Cologne"

Label : Weird World


Tom Krell, jeune allemand exilé à Brooklyn (tiens donc) a décidé de redéfinir le R’n’B de la plus belle des manières. Les blancs ne savent pas sauter mais ils savent parfois chanter.

Cet amoureux transi en a chié et le fait savoir. Son premier album se terminait sur le glaçant Suicide Dreams 1, Total Loss (bon déjà...) s’ouvre sur le tout aussi équivoque When I was in trouble. Le point positif, c’est qu’il parle au passé. Ses expérimentations lo-fi et beats feutrés restent l’écrin idéal pour sa voix cotonneuse, le r’n’b prenant ici une dimension toute nouvelle (particulièrement sur & it was U, pas très loin de Jamie Lidell).

How To Dress Well confirme avec ce second album tous les espoirs placés en lui, et espérons que l’énorme succès critique qui accompagne son ascension trouvera un grand nombre d’oreilles bienveillantes. Parce qu’il le vaut bien.

Cadeau bonus, le magnifique Cold Nites revu par Koreless, 5 minutes de lévitation.


Le 19 septembre 2012, par Pierre

How To Dress Well

Flow de Cologne

Archives

Good Morning "Ouais"

"Être dilettante, c’est savoir sortir de soi, non peut-être pour servir ses frères humains, mais pour agrandir et varier sa propre vie, pour avoir, au bout du compte, (...)

Lire l'article


Dedekind Cut "We live inside a dream"
Josh T. Pearson "Rasé mais pas rasoir"
"A song for the soul (#52)"
Sparklehorse "A song for the soul (#51)"

NOTRE SELECTION