Warpaint "La guerre sexy"

Label : Rough Trade



Warpaint en 2014, c’est toujours aussi bien que Warpaint en 2009, et c’est donc une excellente nouvelle. Le premier EP Exquisite Corpse donnait à l’époque un petit aperçu du potentiel énorme du quatuor, potentiel confirmé par The Fool, premier album, et les tournées durant lesquelles le tube Elephant s’est avéré incontournable.

Enorme attente donc, pour un second album qui arrive après quatre ans. En interview avant une date récente au Trabendo, Emily Kokal, guitariste confiante, affirmait "nous sommes meilleures qu’avant sur tous les tableaux". Comment ne pas être d’accord ? Là ou les premiers efforts laissaient entrevoir des éclats de génie, ce second album est une oeuvre totale, équilibrée, jouissive. Pas une fois l’ennui ne s’installe, et si quelques titres accrochent l’oreille de manière immédiate (Love is to die, Disco/Very), chaque morceau fourmille d’inventivité et ce disque s’écoute d’une traite.


Le 4 février 2014, par Pierre

Warpaint

La guerre sexy

Archives

"A song for the soul (#52)"

"I regret Every day What I done Didn’t do What I’d say" À rester scotché devant sa fenêtre pendant des heures, l’esprit embrumé, à regarder le vide, à contempler sans (...)

Lire l'article


Sparklehorse "A song for the soul (#51)"
Shame "Et si c’était eux..."
Radio Clapas "Emission #39 (06/02/2018)"
"Dream machine #22"

NOTRE SELECTION