Ólafur Arnalds "Le virtuose"

Label : Erased Tapes


Depuis son remarquable et seul véritable album Eulogy for Evolution en 2007, Ólafur Arnalds traine le rythme infernal d’une merveille ou plus par an dans la plus grande discrétion. Ok, le monsieur a ceci-dit tourné avec Sigur Ros en 2008, on a connu plus discret.

Dernière merveille en date, le projet aventureux Found songs et ses très intimes compositions quotidiennement offertes sur internet.

A télécharger ici
Ólafur devient petit à petit un des artistes majeurs de la scène islandaise, ou en tout cas un des plus intéressants, avec la paire Jóhannsson, Jóhann et Bardi. Ce dernier ne s’y est pas trompé et travail actuellement avec lui sur le prochain Bang Gang. Miam.

En attendant, Dyad 1909 n’est pas un nouvel album mais une composition pour un ballet (russe et inspiré par Sergei Pavlovich Diaghilev pour être précis) commandée par un certain anglais Wayne McGregor. Et si j’en vois déjà certains bailler dans leur coin en flairant de nouveau l’ennui, ce Dyad 1909 est peut être justement l’occasion de vous réconcilier avec Ólafur Arnalds. On reconnaît certes immédiatement son empreinte, mais l’essence même de sa musique classique très épurée et mélancolique est ici tourmentée avec violence et erre dans une atmosphère sonore lointaine, donnant du début à la fin une tournure très grave à ce disque.

On attend sa petite merveille de 2010 avec impatience.

Ólafur Arnalds
Erased Tapes
The Sky May Be Falling...but the stars look good on you (Un documentaire sur Ólafur)


Le 26 janvier 2010, par Jerome

Ólafur Arnalds

Le virtuose

Archives

Radio Clapas "Emission #29 (10/10/2017)"

Invité : Boog Tracklist : 1. Timber Timbre - Hot Dreams 2. Beach Fossils - Sugar 3. Froth - Passing thing 4. The Liminanas feat. Anton Newcombe - Istanbul is (...)

Lire l'article


Radio Clapas "Emission #28 (26/09/2017)"
Radio Clapas "Emission #27 (12/09/2017)"
Talk Talk "Effacement total"
Les Thugs "A song for the soul (#47)"

NOTRE SELECTION