Owls "Musique blanche"

Label : Polyvinyl Records



Une écoute tout à fait hasardeuse de Two , second album de Owls, 12 ans après un premier essai sans titre, m’a conforté dans l’optique revendiquée du "on est jamais mieux servi que par soi même".

Quasi occulté de ce côté ci de l’atlantique lors sa sortie (printemps 2014), le disque est putain de bon et défonce les 99% de ceux des autres groupes dits "à guitares". Sans rire. Une musique addictive par son originalité réelle et sa fausse complexité : voix blanche, paroles intelligentes pleines de clairvoyance ("Why must other people’s stuff always seem just kinda dirty ?", justement), une occupation de l’espace sonore de chaque instrument tout à fait limpide, un travail sur les guitares certainement rigoureux et considérable, des compositions un peu dissonantes, parfois expérimentales, souvent géniales. On entend dans two des allusions à Shellac, Sonic Youth et au post-punk de Gang of Four. On y entend surtout une super musique faite par un groupe à la cohésion impressionnante et qui sait exactement ce qu’il veut.


Le 14 mars 2015, par Boog

Owls

Musique blanche

Archives

"Top it to the moon 2018"

"Comment diable un homme peut-il se réjouir d’être réveillé à 6h30 du matin par une alarme, bondir hors de son lit, avaler sans plaisir une tartine, chier, pisser, se (...)

Lire l'article


Radio Clapas "Emission du 05/12/2018"
Radio Clapas "Emission du 28/11/2018"
Radio Clapas "Emission du 21/11/2018"
Radio Clapas "Emission du 14/11/2018"

NOTRE SELECTION