Fog Lake "Novocaïne "

Label : Dog Knights Productions


"There’s a part of me that never wants to see you again

And there’s a part of me that needs you now."

Aaron Powell compose depuis 2012 des albums hyper sensitifs et introspectifs dans son coin perdu du Canada et il devient urgent d’en parler un peu. Ses mots sont d’une précision incroyable quand il s’agit d’évoquer le décalage, le mal être ou le désenchantement par rapport aux mascarades comportementales contemporaines tellement l’autocentrisme surcodifié et surchargé de négativisme tend à nous faire passer pour une belle bande de gros connards. Du coup, il s’enferme dans son alias Fog Lake et enregistre des albums DIY brillants, sans filtres et souvent sublimes.

Captain , son cinquième disque, vient juste d’apparaitre digitalement et ne devrait pas tarder à voir le jour physiquement en quantité limitée via Dog Knights Productions  : dix titres, un chouïa moins de 30 minutes, de la mélancolie, du détachement, des mélodies singulières, des guitares, un piano et des punchlines désespérées. Aaron Powell a un talent particulier, une sensibilité à part et tape dans le mille.

"Didnt seem within reason

Well i got nothing to believe in

And im sick of this

You could try to live by

Every rock n roll suicide i’m impatient

Theres no captain on this ship

We’re all going down with it but i dont care

I created a monster"


Le 11 juillet 2018, par Boog

Fog Lake

Novocaïne

Archives

"Top it to the moon 2018"

"Comment diable un homme peut-il se réjouir d’être réveillé à 6h30 du matin par une alarme, bondir hors de son lit, avaler sans plaisir une tartine, chier, pisser, se (...)

Lire l'article


Radio Clapas "Emission du 05/12/2018"
Radio Clapas "Emission du 28/11/2018"
Radio Clapas "Emission du 21/11/2018"
Radio Clapas "Emission du 14/11/2018"

NOTRE SELECTION