Holy Fuck "Sainte folie"

Label :


Holy Fuck c’est une énorme claque lors de leur découverte sur scène en 2007. Ils sont en première partie (de Do Make Say Think, puis de Clinic quelques semaines plus tard), vu le nom je sais pas trop à quoi m’attendre et au final je suis en trance. C’est une seconde claque lorsque j’écoute leur premier EP fraichement acheté au merchandising et la découverte d’un premier album sorti deux ans plus tôt.

Ce sera par la suite une mini déception avec un nouvel album (LP) un peu moins percutant que ce que j’avais pu voir sur scène. C’est un des meilleurs moment du Primavera 2008, lorsqu’ils jouent à un horaire très tardif et mettent le feu là ou quelques DJ’s se seraient cassés les dents, avec un final dantesque et une scène envahie.

Les furieux canadiens sortent leur troisième album et la folie est toujours là. La recette ne change pas : une musique totalement instrumentale, pour faire danser, avec des vrais instruments. Et sur Latin, la magie opère du début à la fin, sans baisse de régime. S’ils n’ont pas perdu de leur fougue sur scène, on risque de perdre quelques kilos lors de leur prochain passage par chez nous.

Latin sort le 11 mai (demain quoi) chez Young Turks


Le 10 mai 2010, par Pierre

Archives

Royal Blood "Méchanceté gratuite"

En prévision des festivals à venir, je révise les groupes qui sont passés sous mon radar. Royal Blood, donc. Doux Jésus c’est tellement nul, fade, ringard. Je n’arrive pas (...)

Lire l'article


This Is Not A Love Song 2017 "Indie Music Festival – Nîmes, Paloma - Du 09 au 11 juin 2017"
Angelo De Augustine "Swim it to the moon"
Radio Clapas "Emission #23 (13/06/2017)"
Radio Clapas "Emission #22 (30/05/2017)"

NOTRE SELECTION