Death and Vanilla "Somnambulisme et serendipité"

Label : Hands in the dark


Delia Derbyshire n’a pas manipulé des bandes et traficoté des objets électroniques pour rien. Broadcast et Julian House ne me contrediront pas (c’est certain en tout cas en ce qui concerne la regrettée Trish Keenan).

La douce étrangeté qui se dégage du premier Lp de Death and Vanilla rappelle magnifiquement les travaux sonores des sus nommés : quand bizarreries et expérimentations extra-terrestres viennent perturber une conception singulière de la pop.

Marleen Nilsson et Anders Hansson , originaires de Malmö et officiant depuis quelques temps déjà, livrent ici une copie parfaite de musique vraiment originale et marquée. Au delà des influences que l’on peut (ou pas) deviner, l’alchimie entre la voix, les sons et les mélodies est remarquable de personnalité et assimile des sensations pourtant distinctes à l’origine (rêve, inquiétude, légèreté, introspection) tout au long des 9 titres qui composent le disque. C’est truffé d’une multitude de petites expérimentations qui se mettent au service de compositions très mélodiques. L’inverse est encore plus vrai : c’est truffé d’une multitude de petites mélodies qui se mettent au service de compositions très expérimentales.

Ca sort chez Hands in the dark records (en collaboration avec Kalligrammofon ), c’est tiré à 450 exemplaires (300 vinyles et 150 cd), c’est une réussite et ça se range dans sa discothèque entre An Electric Storm de White Noise et Broadcast and The Focus Group Investigate Witch Cults Of The Radio Age et non loin du Forever Alien de Spectrum et de An Outer Space Music Fantasy de Joe Meek and the Blue Men par exemple.

Chaudement recommandé.


Le 11 mars 2012, par Boog

Cankun

Gold save the spleen

Johnny Hawaii

Johnny be good

Cankun

Seul contre tous

Archives

Royal Blood "Méchanceté gratuite"

En prévision des festivals à venir, je révise les groupes qui sont passés sous mon radar. Royal Blood, donc. Doux Jésus c’est tellement nul, fade, ringard. Je n’arrive pas (...)

Lire l'article


This Is Not A Love Song 2017 "Indie Music Festival – Nîmes, Paloma - Du 09 au 11 juin 2017"
Angelo De Augustine "Swim it to the moon"
Radio Clapas "Emission #23 (13/06/2017)"
Radio Clapas "Emission #22 (30/05/2017)"

NOTRE SELECTION