Primavera Sound 2010 "Vendredi"


Réveil difficile le vendredi, mais programme alléchant.

Bon on ne va pas se mentir, il m’était physiquement impossible d’être au forum à 16h, ni à 18h d’ailleurs. J’arrive donc pour Scout Niblett à 19. Premier concert en mode gradin / pinte / soleil / on est au top. Apparemment Scout passe un bon moment aussi, elle sourit (sisi) et son set est de très bonne facture. Petit passage seule à la batterie un peu chiant mais on lui pardonne aisément.

Et puis ce début de soirée sera celui de l’arrêt prolongé sur la pelouse synthétique du lounge. On compare nos photos, on s’attarde sur le programme "ah tiens on est en train de rater Beak, et Ganglians, oh écoutez c’est le tube de Spoon qu’on entend là, bon allez on va aller voir Spoon un peu". Ben j’en ai tellement peu vu que je n’ai rien à en dire, si ce n’est que les espagnols aiment bien parler pendant les concerts, sauf qu’ils sont pas dans le coin lounge, ils sont devant la scène.

Et viens le moment "choix douloureux". Here We Go Magic ? Beach House ? Wire ? Je choisis les premiers, je suis le seul parmi mes amis et je suis l’un des rares sur le site. Here We Go Magic débarquent sur la scène Pitchfork, le public est très clairsemé (la scène ATP dégueule de monde pour Beach House) et donnent un concert parfait. Bonne humeur, des nouveaux morceaux, qui commencent souvent très pop avant de finir très shoegaze / psyché, c’est la classe. Un de mes concerts du festival.

C’est donc tout joyeux que je traverse le forum pour rejoindre Panda Bear sur la scène Vice. Jolie erreur de la part des organisateurs que de programmer notre bidouilleur préféré sur la plus petite scène. Résultat, c’est blindé, et pas très agréable. Le set est très très ambiant (principalement composé de morceaux du prochain album). Le disque sera surement très réussi (en d’autres circonstances j’aurais surement adoré le show) mais là le cadre ne s’y prête pas et je décroche assez vite. Et puis Shellac vont pas tarder à commencer. Les résidents du Primavera sont donc là (c’est mon 8ème concert du groupe dont 4 à Barcelone) et le trio donne probablement sa meilleur prestation depuis le mythique Auditorium en 2006. Setlist un peu renouvelée, une pêche d’enfer, les questions / réponses, tout y est. Prayer to God pour monter sur scène, ça pète pas mal, et un bon mix entre morceaux du dernier album et plus anciens. Shellac seront peut-être là l’année prochaine et c’est tant mieux. Chaque année un concert mémorable.

Du coup j’ai raté le début des Pixies, et je n’aurais pas du. La grande scène est tout simplement inaccessible, c’est sur le côté que j’entends Hey et Debaser. Je suis obligé de rebrousser chemin, frustrant car le son a l’air bon.

Je vais donc aller voir Major Lazer, et WOW, au moins ils ne m’ont pas laissé insensible. C’est le moment WHAT THE FUCK ?! du festival. Musicalement rien à dire. Je ne suis pas un grand fan mais le début de chaque morceau met le feu au dancefloor, c’est du lourd. Par contre, sur scène, c’est l’apologie de la vulgarité. Autant Diplo est plutot classe derrière son laptop, mais au niveau du MC c’est du délire. Ca commence soft, et puis deux danseuses en maillot arrivent (la ça va encore), et puis une troisième déboule et hop, simulation de levrette (ok...) et là, pétage de plomb total avec le MC qui escalade un ampli, montre sa bite et saute sur la danseuse allongée sur le dos jambes écartées, façon catch "en plein dans la chatte". La grande classe. Je me barre.

Yeasayer sont en train d’essayer d’égaler sur scène le pitoyable niveau de leur dernier album, et ils y arrivent, chapeau les gars. Même les pépites du premier disque ressemble à de la daube. Quel gachis.

Les Bloody Beatroots, pfffff que dire que dire ? Vraiment pas ma came, pour ne pas dire que pour moi c’est une escroquerie.

Je vais donc me finir devant Diplo débarrassé de son harem, qui met le feu en cloture de ce vendredi soir. Magistral.


Le 1er juin 2010, par Pierre

Primavera Sound 2010

Samedi

Primavera Sound 2010

Jeudi

Archives

Radio Clapas "Emission #17 (11/04/2017)"

Tracklist : 1. Loyle Carner - Ain’t nothing change 2. Mount Kimbie feat. James Blake - We go home together 3. Gap Dream - Rock’n’roll 4. Human Tetris - Things I (...)

Lire l'article


Radio Clapas "Emission #16 (28/03/2017)"
Radio Clapas "Emission #15 (14/03/2017)"
Radio Clapas "Emission #14 (07/03/2017)"
Radio Clapas "Emission #13 (21/02/2017)"

NOTRE SELECTION